Noel fête dédiée au diable

La sorcellerie de Noël

Dans l’hémisphère nord durant la fin du mois de décembre, les jours sont courts et les nuits sont longues, dans la culture païenne des mécréants, cette période a toujours été la meilleure pour les pratiques d’adoration du diable Iblis et ses légions, sacrifices maléfiques, rituels de sorcellerie …

Le calendrier païen de mécréant identifie cette période comme étant le solstice d’Hiver.

La tradition de la sorcellerie

La tradition de la sorcellerie mentionne qu’un grand nombre de fausses divinités païennes sont nées lors du solstice d’hiver dont les diables Dionysos, Attis, Baal,

Baal, fausse divinité de la fertilité qui d’ailleurs était adorée par les juifs cananéens au lieu d’adorer Allah l’Éternel. Baal, Analogiquement rapprochée à ISHTAR, ATHLAR, ASTARTÉ, ISIS ET VÉNUS comme la déesse de la prostitution. Il s’agit du même Diable, appelé par différents noms, par différents peuples à différentes époques.

Mithra, le faux dieu soleil perse, née le 25 décembre.

Durant cette longue période du solstice d’hiver, les tribunaux étaient fermés à Rome. Tous les crimes étaient autorisés, les sodomites peuvent forniquer, les travestis peuvent faire leur show, la débauche, la fornication, était à l’honneur. Il n’y avait plus de lois et d’ordre à Rome. Même les enfants étaient autorisés à faire partie des orgies en ayant bu de l’alcool.

Dans la mécréante culture païenne, le sapin représente le sexe et la fertilité.

Le sapin était vu comme un arbre sacré, les païens mécréants de l’hémisphère nord vénéraient les arbres, ils considéraient les arbres et les bois comme  sacrés, divins. Le fait de faire venir un arbre dans une maison était une façon d’amener des bénédictions à l’intérieur de la maison. Les mécréants croyaient  qu’il y avait des esprits protecteur qui résidaient à l’intérieur de l’arbre. C’est du CHIRK de l’ association !

Le père Noël est aussi un autre élément de Noël qui fait partie de la mécréante culture païenne.

 Le concept de Noël est aujourd’hui devenu un mélange de plusieurs traditions, mais dans la plupart des cultures, vous trouverez l’existence de ce que l’on appelle  « les dieux des foyers (âtres) »,  en réalité des diables ou djinns qui se font passé pour des dieux qui gardent l’âtre et la cheminée et le feu brulé et s’assure que les gens ont chaud.

Et à un moment précis de l’année, généralement au milieu de l’hiver, leur faux dieu du foyer, habillé tout de rouge vétu, descend de la cheminée pour récompenser ceux qui l’ont satisfait durant l’année, et envoie ses malédictions et ses punitions sur ceux qui lui ont désobéi. C’est du CHIRK de l’association !

Le père Noël représente en réalité le faux dieu païen Odin, qui selon la mécréante tradition païenne habitait dans les forêts nordiques.

Tout ce cirque n’a rien à voir avec Jésus/Issa Alayhi Salam ! C’est la magie, La sorcellerie de Noel, le rituel démoniaque de noël ! Alors ne souhaite pas de bonnes fêtes d’iblis aux mécréants, parce que c’est cautionner leur égarement, et n’oublie pas ! qui imite un peuple fait parti des siens.

  • 7 votes. Moyenne 4.86 sur 5.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire